Une tarière thermique est un appareil qui nécessite de la prudence pour son utilisation. En effet, puisqu’il est doté de pièces tranchantes comme la vrille, il faut prendre quelques précautions pour pouvoir le manipuler sans danger. Voici les techniques à suivre pour utiliser correctement et prudemment votre tarière thermique.

Article à suivre : Les chargeurs solaires fonctionnent-ils bien ?

Quelques précautions à prendre avant d’utiliser une tarière thermique

Vous devez savoir qu’une tarière thermique est un dispositif puissant à cause de son moteur et que vous risquez de vous blesser en vous coupant ou en vous coinçant une main. Les lames de la vrille ou du foret de l’appareil sont tranchantes. Vous devez par conséquent faire attention à ne pas mettre à proximité de la machine et de la mèche hélicoïdale en rotation vos pieds, vos jambes et vos mains. Veillez à ce que les enfants et les animaux soient éloignés du dispositif lorsque vous l’utiliserez. Au cas où un résidu ou un objet quelconque reste coller à l’appareil et le bloque, pensez à couper immédiatement le moteur avant de retirer le débris. Prenez le temps de bien lire la notice qui accompagne votre tarière thermique et particulièrement le chapitre parlant de la sécurité.

Les préparatifs à prendre avant d’effectuer les travaux de forage

Avant de commencer à creuser avec une tarière thermique, il est conseillé d’arroser et d’humidifier le sol. Il sera ainsi beaucoup plus facile pour la machine de pénétrer la terre. Pour tenir fermement la tarière, mettez des gants qui absorberont les chocs et qui vous éviteront de vous blesser. Vous devez également vous équiper de bottes ou bien de chaussures de sécurité qui sont adaptées aux travaux de forage pour éviter les accidents. Si possible, munissez-vous aussi d’un casque et de lunettes de protection.

Vous souhaitez utiliser une tariere thermique ? Suivez ces conseils

Les différentes étapes pour utiliser une tarière thermique

Lorsque vous êtes enfin prêt, vous pouvez utiliser et manier votre tarière. Commencez par déterminer précisément le point où vous placerez la pointe de l’appareil. Essayez de tenir la machine bien droite et maintenez la mèche hélicoïdale le plus verticalement possible. Si vous vous trouvez sur un terrain en pente, n’hésitez pas à recourir à un niveau à bulle pour vous aider. Démarrez la tarière et creusez en tenant avec fermeté les poignées. Si vous avez acheté une tarière assez légère, utilisez son poids afin d’appuyer vers le sol. Au fur et à mesure que l’appareil remonte les profondeurs du sol, il faudra enlever et dégager la terre. SI une grosse pierre bloque la machine, vous n’avez qu’à le retirer à l’aide d’une pioche ou à la main. Pour vérifier la profondeur du trou, un mètre vous sera indispensable. Dans le cas où votre tarière est un peu courte, vous pouvez l’équiper d’une rallonge mèche. Enfin, lorsque vous avez fini d’utiliser votre tarière, il est nécessaire de la nettoyer et de la ranger dans un endroit sec à l’abri du vent et de la pluie. Vous pouvez dorénavant planter l’objet que vous voulez dans le trou que vous avez creusé grâce à votre tarière.

Article sur : Forer le sol de son jardin avec une tariere thermique