L’utilité de l’imprimante 3D dans de nombreux domaine se développe. En médecine par exemple, des chercheur travaillent même sur une greffe de la peau grâce à une imprimante de ce type… Dans le domaine de la technologie, son utilité n’est plus à présenter. C’est la raison pour laquelle le marché est inondé d’une pluralité de modèles de cet appareil. Mais étant donné que tout le monde veut toujours la qualité, nous avons réussi à repérer la meilleure imprimante 3D pour cette année 2020. C’est la marque américaine Dremel Digilab 3D45. Pourquoi cette marque est-elle la meilleure de toutes ? Voici les caractéristiques qui font d’elle le numéro 1 pour cette année.

Plateau d’impression largement amélioré

La 3D45 n’est pas une imprimante comme les autres. Impressionnant d’abord par sa taille qui fait 514 × 406 × 404, sa hauteur 50,8 cm, sa largeur 40,64 cm et son poids qui avoisine 21,5 kg, cette marque américaine se démarque par l’amélioration de son plateau d’impression. Celui-ci peut porter un objet allant jusqu’à 25,4×15,24×17,02 cm.

L’autre atout de cette imprimante est que, lors des impressions, elle n’émet presque pas de bruit. Et grâce à un caisson mis en dessous, les odeurs libérées par le filmant passent inaperçus. De même, afin d’avoir un accès facile à l’objet imprimé et le retirer en toute sécurité, deux petits portillons ont été installés, l’un au-dessus de l’appareil et l’autre sur la façade transparente. Ces deux portes permettent de détacher du système le plateau d’impression pour son entretien.

Écran tactile plus performant

La 3D45 a élargi la marge de manœuvre de son écran tactile. Grâce à cet outil, les utilisateurs de cette marque n’ont plus besoin de se déplacer vers leur imprimante 3D pour régler certains paramètres. Avec leur écran tactile en mains, ils peuvent réguler la température de la surface d’impression et celle de la buse, démarrer ou interrompre une impression en cours, modifier à leur guise les données du filament.

Une résolution poussée

C’est l’un des points forts de la 3D45. Elle offre une meilleure résolution que toute autre imprimante (50 microns). Avec cette résolution, la qualité de l’impression est meilleure. Cette imprimante pourrait se connecter avec Wi-Fi permettant ainsi à l’utilisateur de contrôler à distance l’impression.

Par le biais de cette connexion Wi-Fi, l’appareil peut aussi se connecter avec d’autres, ce qui accroit la production. La 3D45 est également dotée d’une caméra HD afin de visualiser le fonctionnement du système lors d’une impression. De même, elle dispose de 8 Go de mémoire qui servent à stoker la maquette de tous les objets imprimés ainsi que tout le plan entier de l’appareil.

Cette imprimante est équipée d’une fonction qui lui permet de repérer par RFID un filament défectueux. Et suite à la détection de ce filament, cette même fonction le modifie automatiquement afin que l’impression déjà lancée aille au bout avec une bonne qualité. Toutefois, la 3D45 connait aussi quelques limites.

Insuffisances

D’abord, la connexion du Wi-Fi est bien facile à établir avec l’imprimante. Mais pour réussir à avoir accès aux données de l’appareil, la tâche est très dure. Et l’absence d’une notice ou d’un logiciel vient compliquer les choses. De même, la caméra HD intégrée dans la machine ne fournit pas d’images assez nettes. Des points sur lesquels la maison de fabrication devrait se pencher.

Découvrez également comment choisir votre projecteur LED