19 novembre 2014

Entretien avec Malo, photographe animalier d’un nouveau genre.

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

HouHouHaHa : Peux-tu nous parler de ton parcours ?

Malo : Je suis directeur artistique et photographe freelance. Je travaille depuis près de vingt ans déjà. Principalement pour le secteur culturel. J’ai repris la photo il y a 4 ans environ. J’ai fais une première série de paysages urbains sur New York qui a rapidement été représenté par une galerie sur Paris. Puis en 2012 j’ai sortie coup sur coup mes 2 séries « Un jour mon enfant tu seras ! » et « La vie ordinaire d’un homme invisible ». Elles ont tout d’abord beaucoup tournées sur le web, jusqu’a faire le tour du globe sur la toile. Puis publiées dans plusieurs magazines comme Figaro Madame, Compéténce photos, Wired Italian et d’autres. La série de l’homme invisible a été sélectionné aux bourses du talent, récompensé au concours Bistro photo et a récemment été invitée au festival du film britannique de Dinard. Aujourd’hui je suis représenté par plusieurs galeries, et j’ai en ce moment plusieurs expos en cours et à venir d’ici la fin de l’année.

Qu’est ce qui t’as poussé à te lancer dans la création ?

Malo : Avec un père photographe, j’ai grandi dans le monde de l’image. Après, mon métiers est d’être créatif, c’est ce que me demande mes clients. Mais j’avais envi de faire mes propres projets, pour raconter et mettre en scènes les thèmes que je voulais aborder.

Quelles sont tes influences ?

Malo : Nombreuses et variées Mais je peux citer Duane Hanson, Erwin Olaf, Ron Mueck, Duane Michals, Gregory Crewdson,

Peux tu nous en dire plus sur ta dernière série de photographies ?

Malo : Comme pour ma série La vie ordinaire d’un homme invisible, il s’agit d’une fiction narrative où l’on suit le déroulé d’une journée. Là, je met en scène une jeunesse dorée par l’intermédiaire de deux jeunes châtelains. Les têtes de félins représentent la projection qu’ils ont d’eux mêmes. Une image animale, seigneuriale. Mais également l’aspect prédateur et carnassier pour les gens qui les entourent. Au début ils évoluent à trois comme ci le temps n’avait pas de prise.

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

Malo : J’ai plusieurs autres projets en têtes mais je préfère ne pas en parler avant de les faire.

A quoi ressemble ta journée type ?

Malo : Beaucoup d’informations, de recherches, de réalisation de projets, de départ sur la feuille blanche. Le tout avec beaucoup de musique.

Un mot ?

Malo : Et après. Un proverbe ? On ne peut ménager la chèvre et le chou

Une musique ?

Malo : Born under punches de Talking Head

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

01+Fenêtre+1

02+Fenêtre+2

03+grand+escalier

05+Piano

06+Lit+Comtesse

07+chambre+comtesse

08+salon+de+thé

10+Mezzanine

13+Jardin+2

17+Apéro

18+Soirée1

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Son site 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.