Vous avez acheté récemment un fer à repasser et vous vous demandez si ce n’est pas dangereux pour vous et vos enfants ? Et bien si c’est la question que vous vous posez, vous êtes au bon endroit…

Un fer à repasser : le risque de brûlure

Bien évidemment, tout le monde, ou presque, sait comment marche un fer à repasser. Au cas où vous ne le sauriez pas, alors sachez que cela redresse les plis du linge en appliquant dessus en même temps de la chaleur, de la vapeur d’eau et une pression mécanique. Ainsi, la température de la semelle d’un fer à repasser peut aller de quatre vingt dix à deux cent cinquante degrés. Vous l’aurez deviné, si cela venait à toucher la peau d’une pauvre victime, un enfant par exemple, les conséquences en seraient dramatiques…  Et oui, c’est dangereux mais, en général, pour tout adulte sensé et  du moins responsable, on ne laisse pas un fer à repasser chaud à la portée des enfants. Les manipulateurs ivres aussi sont exposés au même risque soit dit en passant…

L’électrocution, est-ce vraiment possible avec un fer à repasser ?

Pour les fers à repasser classique, anciens, qui marchent au charbon de bois, la question ne se pose pas car il n’y a pas de courant électrique dedans. Mais pour les modèles qui marchent à l’électricité, l’utilisateur devrait peut-être y songer quand même un peu. En effet, c’est rare d’entendre parler  de gens qui se sont fait électrocuter en manipulant des fers à repasser. Mais en y réfléchissant un peu, on s’aperçoit que ce n’est pas si bête que ça. Et oui, il s’agit quand même d’un fer à repasser électrique non ? Et bien, pour vous rassurer, disons-le tout de suite, vos risques de prendre du jus sont minimes sauf dans les rares cas où vous repasser pieds nus et quand le parquet est en ciment ou en carrelage.

Bref, c’est dangereux un fer à repasser mais pas plus dangereux qu’une guitare électrique, un four à microonde, ou n’importe quel appareil d’usage fréquent et classique.