Jouer au Kalimba demande une certaine application et une connaissance de la lecture de la tablature. Vous avez à votre actif un Kalimba et vous lancez dans l’apprentissage de vos chansons préférées ? La lecture de la tablature du Kalimba saurait vous aider dans cette quête. Toutefois, cette lecture n’est pas chose aisée pour une personne en manque d’expériences ou pour un débutant. Cet article est rédigé afin de vous indiquer les démarches à suivre dans la lecture d’une tablature de Kalimba.

Que doit-on savoir à propos de la tablature et du fonctionnement du Kalimba ?

La tablature de Kalimba représente une excellente astuce susceptible de favoriser un apprentissage rigoureux du Kalimba. La tablature de Kalimba constitue en quelque sorte la carte du Kalimba qui mentionne dans les moindres mesures les lames à jouer pour produire les notes désirées. La tablature est une invention de Mark Holdawey un joueur de Kalimba depuis les années 90. En ce qui concerne le fonctionnement du Kalimba, il est primordial de savoir que le Kalimba est composé d’un certain nombre de lames en fonction du modèle.

A apprécier : https://musikplease.com/cest-quoi-le-kalimba-116160/

Chacune des lames est fabriquée dans les mêmes matériaux et présente les mêmes largeurs. Tout ce qui marque une différence notable entre ces lames est leurs longueurs qui sont différentes les unes des autres. Grâce à cette différenciation de taille, diverses notes de musique sont créées lors de l’action du doigt sur lesdites lames. Ainsi, pour jouer le Kalimba, il suffit d’appuyer vers le bas les lamelles afin de créer une résonnance sur le corps en bois. Cependant, un entrainement spécifique et rigoureux similaire à tout instrument de musique est nécessaire avant de pouvoir créer une excellente mélodie avec le Kalimba.

Comment procéder à la lecture d’une tablature de Kalimba ?

La tablature de Kalimba est une carte du Kalimba qui se lit du bas vers le haut. Elle est en étroite relation avec les différentes actions à faire par les doigts pour jouer la musique dont il est question. Grâce à l’utilisation de la tablature, il devient très facile de repérer une note et de l’exécuter sur son Kalimba. Que ce soit la droite ou la gauche, la tablature accorde une excellente indication aux dents à jouer sur le Kalimba pour avoir le morceau désiré.

A voir également : Les points clé pour choisir son camescope

La tablature est flexible et est adaptable à tous les modèles existants de Kalimba, qu’ils aient beaucoup ou peu de lames. En effet, si le modèle de Kalimba en question présente moins de lames, la tablature présentera également moins de lames. Toutefois, elle présente un inconvénient quand elle n’est pas maîtrisée. Très commode dans sa fabrication, elle peut s’avérer confuse dans sa compréhension. Par conséquent, un débutant ne pourra en aucun cas regarder une chanson notée en tablature et réussir à le réaliser en toute aisance sur son Kalimba. Une certaine base musicale est donc de mise pour de telles fins. La tablature de Kalimba utilise les mêmes représentations de notes que la notation classique de la portée décrivant la durée d’une note.

kalimba.info/